Alternity épisode 5 : les profonds!

lien internet : http://www.youtube.com/watch?v=nFzdIaBnckg

Il a fallu six mois pour que le Monitor et le concile Galactique considère le système hors de danger. Il est possible que les Click ont eu peur de la flotte, aucune trace d’eux dans  le secteur. Tout de même, le concile ne prend pas de chance et laisses des croiseurs pour stabiliser le coin. Je suis tout de même un peu moins en confiance depuis le départ de cette grosse forteresse stellaire.

Le concile a considéré que la planète devait être recolonisée au plus vite et  le tout semble aller rapidement. La sécurité a été hautement relevé sur la planète en espérant que le tout va suffire, si il y a une autre attaque de Click.

Les six mois on aussi permis un analyse plus approfondie de la destruction de Silver Bell.  Une chose est claire, les Clicks ont été très méthodique dans leur massacre des colons.

Il ont attaqués les petites villes pour commencer, les survivants apeurés sont allés se réfugier a Silver Bell et quand la majorité des survivants ont été dans la ville et ses sous terrain,  un astéroïde a tout détruit. Un plan parfait que Machiavel aurait apprécié.

Comme bonus extra,  l’astéroïde a perturbé grandement le système climatique de la planète qui a depuis ce temps augmenté de 5c. Les terrafommeurs sont a l’œuvre pour réparer le tout.. je leur souhaite bonne chance.

Quant a nous, notre réputation commence lentement a grandir et nous avons été engagé par une délégation diplomatique. Notre travail, en peu de mots, faire le sale boulot.

Nous n’avons pas chômé de notre coté, le shrike a été réparé et amélioré. Un meilleur armement, meilleur blindage et a ma demande, un hôpital avec un robot, 2-1b en bonus. De plus il ont accepté de nous armer un peu.

Tout le monde a sauté sur l’occasion. nous avons des nouveaux pistolet, des armures et des casque. Dacarius lui a décidé que la paix était encore mieux. De mon coté, je continue a dire, si tu veux la paix, prépare la guerre ou encore, les gens sont habituellement très gentils avec les gens biens armés.

Le concile nous a donné une mission, explorer 3 systèmes planétaire près de Hammer star. Un travail facile, scanner les système et les planètes et leur redonner les informations. Facile.

Notre premier système portais a confusion dans notre lexique planétaire et pour cause. Des notre entré dans le système nous le trouvons étrange. 3 étoile dans le système planétaire.

Un système binaire et une naine rouge en orbite autour du système binaire.Nous nommons les étoiles, Mugatu-boris et Drake. Nos senseurs indiquent 3 planètes et une ceinture d’astéroïde ainsi qu’un étrange interférence.

Encore plus étrange,  il semblerait que la naine rouge ait été intégré artificiellement dans le système, ce qui a causé la transformation de la quatrième planète en ceinture d’astéroïde., le tout serais arrivé il y a un million d’années.

Notre recensement indique que la première planète est inhabitable et sans atmosphère, rien de vraiment intéressant.

La seconde est un peu moins pire mais pas vraiment mieux, de grosse activité tectonique ainsi qu’une température étouffante.  elle semble receler de bon filon de minerais ainsi que de pierres précieuses. Une étrange faille a l’équateur attire mon attention. mais rien de plus. on passe a un autre appel.

La troisième planète possède  une atmosphère respirable et une température intéressante près des pôles, semble être un bon endroit pour établir une colonie, mais on on trouve rien de plus.

C’est la que Dacarius trouve l’origine du signal, une des lune de la troisième planète. On prend donc la direction de cette lune. l’origine de cette statique semble être une structure métallique.  Mugatu ne prend pas de chance. Il prend les communication et essai de leur piquer une jasette.

– Voulez vous être invité a mon prochain party?

La réponse habituelle est évidemment entendue, on se fait tirer dessus, coup de bol Mugatu évite l’attaque.

On vole bas et on se pose a moins de 1 kilomètre de la base. On descend tous voir la chose. Quand nous approchons on voit 1 base et une vaisseau qui semble s’être écrasé. Je suis pour visiter le vaisseau mais tout le monde veut aller voir la base. Nous allons donc vers la base.

Dacarius ouvre le sas d’entré en le crochetant, entre et par précaution regarde autour le lui. Le sas est piégé avec des grenades. Il trouve aussi que si la seconde porte est ouverte en forçant les grenade vont sauter. Il va ouvrir la seconde porte. Tout le monde se sauve a l’extérieur et Dacarius ouvre la seconde porte sans problème.

On entre donc, pas d’atmosphère bien que il y aurait du en avoir une. Le tout semble être une station automatisé de défense. Nos premiers essais pour retrouver des indices ne sont pas très fructueux. Tout semble fait pour effacer toutes les traces et c’est bien fait, on ne trouve rien.

La seconde pièce cependant donne des informations. Nous retrouvons le cadavre d’un homme près d’un microphone. C’est de la que la statique vient. Je l’examine et je m’aperçois que le pauvre bougre est mort de ses blessures. Des blessures qui semblent être due a un accident, sûrement l’écrasement du vaisseau. On ne trouve rien d’autre ici.

Mugatu désarme les armes tandis que Dacarius déconnecte le micro. Quand a moi je considère qu’on aurait rien du changer, profil bas… garder un profil bas. Nous allons dans la petite navette écrasé tandis que Dacarius reste un peu a l’arrière dans la base pour la  fouiller.

La navette s’est effectivement écrasée, mais pas de signe de combat spatial. a l’intérieur, nous trouvons la pilote morte au commande. un examen rapide m’indique qu’elle est morte  de blessure avant l’écrasement. Mon cœur arrête un instant, je regarde bien, ce sont des blessures faites par un animal mais elles n’ont pas été causé par les clicks. La choses est  tout de même étrange, aucune formes de vie n’est présente dans ce système et la navette ne peut pas aller en hyperespace.  D’où venait cette navette?

Dacarius arrive et on réussi a examiner les logs. on trouve des coordonnées de départ. Ça se trouve sur la planète 3, près du pôle nord. En route, Dacarius en profite pour avertir qu’il a ré-armé les défense de la base.

On scanne donc la planète et grâce au coordonnés on trouve une base qui autrement serait passée inaperçue. On se pose donc.

Les choses sont difficiles a décrire. Il y a un vaisseau sur le sol ainsi que des habitation temporaires, mais le tout est en bien mauvais état. On s’arme et on descend.

Le vaisseau sur le sol est visiblement endommagé et en plus il semblerait que des pièces ont été ôtés par quelqu’un, il manque les 2 moteurs. ainsi que quelques abris ont été fait par des pièces de la coque. On entre donc dans le vieux vaisseau.

Encore une fois aucune marque pouvant indiquer la provenance des pirates. Mais notre enquête dans le vaisseau indique quelque choses d’étrange. Les parois et certaine porte ont été forcé par quelque choses de très fort. on trouve aussi, une pile d’os dans le cargo avec des trace de morsure. Les choses ne semblent pas avoir été très bonnes pour nos colons.

Dans le cockpit on trouve les corps de 2 autres personnes, un de ces corps est celui d’un extra terrestre. On continue l’enquête vers les habitations temporaires.

La encore, on trouve la même situation. Tout est détruit de la même façon. mais il est maintenant évident que les colons étaient des mineurs.

Nous trouvons aussi une barricade ou les colons se sont battus pour la dernière et fatidique fois. La, nous faisons une trouvaille de taille, une petite boite contenant des pierres précieuses ainsi que le squelette d’une forme de vie inconnue. Les armes sur les morts indiquent que ce combat a eu lieu il y a vingt ans.

Je regarde encore toute cette pile d’os et je me questionne, tant de morts pour si peu.  Tout ces morts pour une poignée de poussière et quelques pierres précieuses.

On apporte le tout vers le Shrike et notre regard se tourne vers le dôme qui est un peu plus loin sur une île dans l’océan.

On se pose pas trop loin et encore une fois on fait une petite marche. Le plus gros dôme est passablement en bon état, on retrouve a l’intérieur un laboratoire et une petite usine de dessalinisations qui fonctionne encore le tout est de très bonne qualité.. On trouve aussi que les mineurs essayaient de retirer les toxines de l’eau et des plantes de la planète. Des plantes que nous n’avons jamais encore rencontré.

Et nous trouvons le gros lot en cherchant un peu, une écoutille qui est barrée de l’intérieur.  Après des recherches nous trouvons une torche acétylène et j’ouvre le tout.

Je descend le premier arme a la main l’échelle qui m’amène vers l’inconnu.

Ce n’est que seulement quand je touche le sol que je perçois l’humidité et la bouffé odorante que seul les plantes peuvent apporter. La grande pièce est remplie de végétations, de plantes potagères et fruitières.  Pour un instant l’espoir renaît de trouver des survivants. Mais nos appels restent vains.

On trouve deux lits vides, ainsi qu’une bouche d’aération bouché par la literie. On trouve une photo d’un vieil homme avec un enfant ainsi qu’un  journal personnel. Il est écrit par un  par un certain professeur machin, celui ci raconte son périple.

Le vieil homme est venu avec des mineurs pour étudier des rumeurs sur une race inconnue qui serait sur cette planète. Il semblerait que les mineurs ont été attaqués par des créatures qui ont attaqués de la mer et de la terre. deux navettes ont essayé de fuir, une a décollée et la seconde s’est écrasé dans la mer non loin du campement. Malgré la mort de mineurs il ne dit pas leur provenance.

Nous poursuivons notre recherche, ont trouve finalement le cadavre d’une femme dans une douche improvisée. Elle a le cou cassé, une chute il faut croire.  Le corps momifié du professeur est retrouvé dans la bouche d’aération, avec une note, ‘il n’aurait jamais du être ici’.

Avec cette note, la faible flamme de trouver des survivants s’éteint. Malgré un éden isolé des massacres, ils sont tout de même morts.

Nous n’apporterons rien de bon au concile galactiques dans cette mission. Nous ne sommes finalement que  des porteurs de malheurs et de mauvaises augures.

A suire

2 Responses to “Alternity épisode 5 : les profonds!”
  1. Pitheque says:

    Vous êtes aussi ben de le lire .. ça été long en calvasse a écrire

  2. Global says:

    C’est lu.
    Vous avez progresser pas pire

  3.  
Leave a Reply